PC06_ICI - Wikidolist

Dernière modification : 2008/03/15 08:52

Création du Pôle Industries de la Créativité et Innovation

par Baudelot @ 2008-03-01 - 17:25:47


Emanation de la volonté politique de Christian Estrosi, président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, le Pôle ICI, qui vient de se fonder dans la région PACA, sous la présidence d’Albert Marouani, président de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, se distingue par un positionnement original. Contrairement à la plupart des autres Pôles de compétitivité nationaux, sa démarche initiale ne part pas des technologies mais des usages innovants qu’on peut en faire, plus particulièrement dans les domaines du son, de la lumière, des matériaux, de la communication, de l’interactivité, des interfaces, des réseaux appliqués aux nouvelles scénographies, aux nouvelles représentations, aux nouvelles relations (interactions) entre l’homme et son environnement. Ce positionnement original le place de façon transversale par rapport à de nombreux autres Pôles.

L’un des laboratoires permanent de cette recherche est le champ de la culture. A la pointe la plus avancée des usages, pour concrétiser leurs concepts, les artistes s’associent de plus en plus souvent à des laboratoires. Ainsi, les sciences dures se mettent au service des œuvres qui, elles-mêmes, viennent nourrir de nouveaux champs de la recherche. C’est la raison pour laquelle les artistes sont particulièrement impliqués dans la dynamique du Pôle. Mais, si ces terrains sont interrogés par les artistes, ils le sont également par les industriels, les sociologues, les sémiologues, les universitaires, les prestataires de services du monde de la culture qui font partie de l’association En effet, les outils de demain naîtront d'un imaginaire renouvelé et renouveler son imaginaire n’est possible que si on associe sa démarche avec d'autres qui appartiennent à d'autres univers.

Ainsi, le pôle ICI a pour objectif d'appliquer les nouveaux usages du son , de la lumière et de l'image à la recomposition de l'espace urbain). Le deuxième volet du Pôle sera de développer les industries du contenu pour singulariser les mises en scène par le design, l'architecture, la muséographie, les nouvelles scénographies, le design sonore, lumineux, visuel et olfactif. Les acteurs culturels des secteurs de la musique, du cinéma, du théâtre, de la danse contemporaine et des arts plastiques sont ainsi mobilisés pour créer un modèle exportable et/ou transposable à d'autres zones culturelles ; ce qui fait de ce projet un pôle à vocation mondiale.

Pour y parvenir, les universités (Nice Sophia Antipolis, Université de Toulon, CSTB, INRIA), entreprises, structures publiques et artistes on t décidé de travailler ensembles. Le Conseil Général des Alpes-Maritimes a encouragé dès le début cette dynamique territoriale émergente des acteurs de la culture et de l’économie de l’immatériel. Le syndicat Sophia Alpes-Maritimes et la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) font également parti des soutiens.

Le premier acte du pôle sera de mettre en place, le « Rond-Point » une plate-forme d’échanges et de mise en réseau, de jouer un rôle fédérateur entre les différents acteurs concernés, de mettre en place des actions de formations et de veille stratégique et enfin promouvoir cette activité auprès de partenaires extérieurs à la région.

Les sites :
http://www.lerondpointdici.org/
http://lerondpointdici.fr/ (Le blog de partage de l'information)
http://www.lerondpointdici.net/ (présentation détaillée du contexte)