locus sonus > projets
 
 
 http://locusonus.org/
 contact: info (at) locusonus.org

|2004|2005|2006|2007|2008|2009|

menu projets :
  Projets du laboratoire 
  Projets des chercheurs 
  Projets externes 

menu projets externes :
Kaskpam - Lydwine van Der Hulst
Locustream Radio Tuner in SL - Brett Ian Balogh
La mouvance des flux - Cédric Maridet
House Mix - Nicolas Maigret
Audiofil - Lydwine van Der Hulst
LAPS - Nicolas Maigret
Trajets - Pascale Gustin
Distillerie sonore - Cécile Beau
Stream Fiction - Nicolas Bralet
Carpophores - Esther Salmona


locusonus
 Locus Sonus WiKiLab 
• Liste des articles / Pages List
 Derniers articles publiés / Recent posts :
• step motors - 05/01/2009
• networked sonic spaces - 05/11/2008
• NMT - 05/11/2008
• Locustream pre-streambox - 02/11/2008
• Locustream Streambox - 02/11/2008
• Glossary - 02/11/2008
• Accueil - 02/11/2008
• Tardis - 02/11/2008
• son et cinema - 02/11/2008
• sl screenshots - 02/11/2008
• Francis Bacon - 02/11/2008
• Linux Audio Conference - 02/11/2008
• sl tracking - 02/11/2008
• microphones - 02/11/2008
• Workshop ESBAM2008 - 02/11/2008

 


Projets menés par des artistes et des chercheurs externes
dans le suivi du laboratoire ou à partir des ressources de Locus Sonus




 Kaskpam - Lydwine van Der Hulst
L'installation sonore "KaskPam" (présentée une première fois au festival CitySonics, juin 2006), propose une approche particulière de l'écoute d'un stream.

J'invite l'auditeur à une plongée "aquastique" dans le Port Autonome de Marseille (Pam). L'ambiance du pam est rediffusée en temps réel dans un casque de coiffure. Son écoute est individuelle et immersive. De l'intérieur du casque, le décor se dessine lentement, ici, présent, exporté, téléporté à Mons (Belgique).
Un nouvel espace se crée, fantasmagorique, flottant entre le réel et le virtuel- à l'image de la zone franche et autonome que représente le port. Afin que l'auditeur comprenne qu'il entend "l'écoulement du son venu d'ailleurs, en temps réel", je brise la continuité du flux et insère des formes musicales pré-composées à partir d'enregistrements des sons du port. Les interludes musicaux que j'intercale ont une durée courte et s'inscrivent dans le temps de manière définie. Ils contrastent avec la lecture continue du stream. En effet, celui ci évolue lentement, sans règle ni objectif, il défile. Je tente de créer et de susciter l'attention par le contraste entre le non événement que peut proposer le micro ouvert, et le format événementiel de ces petites "mises en bouches musicales". Il est possible que le stream ne présente aucun attrait au départ, n'être du "rien", pour ensuite révéler une richesse sonore grâce au processus d'écoute et re-écoute.
http://www.myspace.com/lydwine



 Locustream Radio Tuner in SL - Brett Ian Balogh
Pathe-Marconi Streaming Radio (feb 2007)

The Pathe-Marconi Streaming Radio is a Second Life interface to the Locus Sonus Streaming Project. The interface takes the form of a vintage radio set in an environment similar to the one employed in When Airwaves Swing. The radio is flanked by vintage radio manuals, which give directions on the radio's use. When an avatar touches the radio, a dialog box opens, displaying the available streams. When a selection is made, the ambient sound in the local environment is replaced by that of the chosen real-life stream. The streams are real-time and represent many places around the world.
http://www.brettbalogh.com/
http://slurl.com/secondlife/Redear/5/242/54/



 House Mix - Nicolas Maigret - Kerwin Rolland
Installation Sonore pour Appartement
L'appartement situé au 3 rue des haudriettes 75003 Paris (dec 2007)
flyer dec 2007

Tout corps solide ou assemblage de corps solides peut être mis en vibration. Pour cela il faut transmettre à ce corps ou cet assemblage une excitation périodique dont la fréquence correspond à sa fréquence de résonance (par voie aérienne ou par contact). La plupart des systèmes, notamment physiques, architecturaux, sociaux, ont ce potentiel vibratoire.
- La détermination des fréquences de résonance de l'appartement permet d'établir sa carte d’identité vibratoire.
- Une "grammaire de l'espace" en est tirée par l'association [plan du site - noms d'objets - fréquences de résonance associée].
- Le potentiel vibratoire de l'appartement est activé par une installation sonore (utilisant le programme ESPACES CHANTANTS). Tout autre site pouvant être imaginé activé.
Le potentiel vibratoire renvoie à toutes formes de tensions et d'énergies contenues et à leur interaction avec leur contexte (activation - repos, rupture - usure, transformation - accumulation, transmission - rétention, circulation - blocage).
ESPACES CHANTANTS programme développé avec Locus Sonus et le GMEM
Conception et réalisation : Kerwin Rolland, Nicolas Maigret
Visuel : Maria Roskowka, Clément Périssée

Any body or assembly of solid bodies can be made to vibrate by transmitting (by air or by contact) a periodic excitation whose frequency corresponds to its resonance frequency. Most systems, in particular physical, architectural, social, possess this vibratory potential.
The vibratory potential refers to any forms of contained tensions and energies and to interactions with their context : activation - rest, break - wear, transformation - accumulation, transmission - retention, circulation - blocking.
THE APPROACH IS ARTICULATED ALONG 4 AXES
- Vibratory identity card of the site = Determination of its resonant frequencies
- Space Grammar = Map of the site + constituting elements + associated resonant frequencies
- Activation of the vibratory potential of the site = Sound installation
- Connexion between activated space / activable space = Interactions possibilities / fictions


http://www.lapsnet.org/3_rue_des_haudriettes/071214.htm
http://peripheriques.free.fr/article.php3?id_article=923



 La mouvance des flux - Cédric Maridet
Réalisé en mai 2007 pour l'exposition in midair "sound works Hong-Kong 2007", programme associé au French May 2007.
Streamed sound work,open microphones in partnership of Locus Sonus, computer system.

Cédric Maridet, aka moneme, met en place en mai 2007 un microphone ouvert pour le projet Locustream.

My work entitled "la mouvance des flux" is a soundscape composition based on an idea of random walk (generated through Brown algorithm). In this initial stage, a computer system made in max/msp select the streams, and spatialize them in a virtual space around listener's head (the streams are encoded into HRTF format for headphone listening). The streams will be put in movement, creating new tensions and forces between them. I hope to continue to develop this project later based on what comes out from this experimental stage.
http://www.soundworkshongkong.net/
http://www.moneme.com/



 Audiofil - Lydwine van Der Hulst
Projet réalisé en sept/oct 2007 pour le Festival Ososphere à Strasbourg.

En 2005/2007 Lydwine fait partie du groupe de recherche Locus Sonus. Un dispositif fût développé pour le projet Locustream à partir des travaux d'expérimentation auxquels elle participait en tant que musicienne et performeuse. L'interface proposée consiste en une sorte de Tuner construit à l'échelle de l'espace de présentation. Intéressée à titre personnel par les possibilités qu'offrent ce dispositif en temps qu'instrument, Lydwine poursuit le développement et crée ainsi l'Audiofil.
De la découverte et apprentissage de ce nouvel instrument découlent différentes approches, guidées par l'exploration de formes musicales, de relations geste/son et de l'écoute.
http://www.myspace.com/lydwine



 LAPS - Nicolas Maigret
Réalisé avec Nicolas Montgermont pour le Festival RIAM #05 à Marseille en février 2008 (avec le concours de Locus Sonus pour le serveur de streaming).

Après la réalisation d'Espaces Chantants en septembre 2007 au sein du laboratoire Locus Sonus, Nicolas Maigret poursuit ses recherches à propos des sympathies et résonances d'espaces acoustiques, physiques et virtuels.
LAPS est une installation sonore et visuelle qui utilise Internet comme un espace imaginaire dans lequel le son vient se réverbérer. En s'appuyant sur les erreurs de transmission, le matériau sonore est modelé par l'espace acoustique virtuel du réseau. Les flux sonores diffusés au sein de l'installation se complexifient progressivement et rendent compte de l'activité du web en différents points du globe. L'analyse du réseau en ces différents points est utilisée pour dessiner progressivement la silhouette d'un paysage imaginaire à l'intérieur de l'installation.
http://peripheriques.free.fr/article.php3?id_article=922



 Trajets - Pascale Gustin
(oct 2007).

Flux audio live boston-pâris.ogg + lecture
Mixer des flux audio live avec des éléments de textes (/ Trajets
Stream audio Chicago + trajet (éléments de textes sur micro-K7)
Quelque chose que je regarde toujours, quelque chose que je vois tout le temps, que je perçois à chaque moment, ce sont ces flux. Aussi bien, les déplacements humains, que le flux de mes pensées, le flux de ma conscience, la durée de chaque événement de ma vie. C'est comme quelque chose d'obsessionnel que d'essayer de comprendre cela, par tous les moyens possibles. Ma conscience elle-même, est, je suppose seulement le résultat d'un courant...
Peter Sloterdijk utilise la métaphore de résistance pour parler de l'individu, mais l'utilise dans un autre sens...
http://www.trajetxxx.org/
http://wiki.pascsaq.org/
http://www.pascsaq.org/



 Distillerie Sonore - Cécile Beau
(Le Fresnoy, Panorama 9-10, juin 2008).

Une distillerie, raffinerie miniature, maquette architecturale transparente, composé de tubes, de ballons, d'ampoules ... A l'intérieur des systès d'émissions et de captations sonores se relaient pour créer une circulation.
Un streaming, robinet sonore ondulant quasi constant, diffuse des sonorités de flux urbains, de sons aléatoires et "accidents acoustiques". Son passage à travers les différents modules filtre le son; les harmoniques que génère le verre, l'arrondissent, l'appauvrissent, le remodèlent jusqu'à perdre sa texture première.
Une dissection parasitée de l'ensemble des conditions de la matière sonore. Un rapport triangulaire entre la nature d'un son, sa propagation physique et ses moyens de transmission. Machine vibrante, résonante transparente, le verre comme un dispositif nu pour une visibilité accrue par opposition à l'invisibilité du son. Une notion métaphorique de "distillation d'un son" versus un rapport semi-scientifique analytique de son parcours déformant.
Le son circulant à l'intérieur des éléments est donné à entendre au spectateur à la sortie de chaque module par des cheminées / grands tubes en verre tenant le rôle de pavillons. Le streaming est puisé par Locus Sonus dans uen ville située hors de notre fuseau horaire (7h de décalage). L'installation est fixée sur une table d'environ 1,50m par 1,70m à 60cm du sol et recouverte de sable noir.
http://www.panorama9-10.net/
http://www.cecilebeau.com/



 Stream Frictions - Nicolas Bralet
(Festival CitySonics Mons, juillet 2006).
(Galerie Itinerrance Paris, dec 2007).
(Festival Octopus Paris, avril 2008).
(Ecoute, Ecoute Paris, juin 2008).

Dec 2007 : Geo-Flottant / Je pense faire une performance où je mets en place un espace sonore en placeant, déplaçant des objets sonores que j'active en direct (toujours dans l'idée de mettre en place une géographie sonore qui habite le lieu que j'investis). Sans doute qu'une ou plusieurs sources, seront issus des streams Locus Sonus.
Av. 2008: "Au bureau des raccourcis" / Un bureau d'écolier donne corps à des fenêtres sonores situées en différents lieux du monde...
Cette machine-bureau devient instrument et permet à l’auditeur d'entendre des flux sonores provenant de lieux situés "hors" : Boston ? Marseille nord ? L'intérieur d'une maison à Solleftea en Suède ? Un rebord de fenêtre à Jordaan - un quartier d'Amsterdam ? Peut-être une ventilation de Wollongong en Australie ? Une cuisine à Paris ? Peu importe.
Les sons existent ailleurs et maintenant; ils proviennent de gestes qui ne se préoccupent pas des nôtres. Le bureau des raccourcis est le lieu vers lequel ces flux convergent. Le bureau d'où l'enfant s'évade de ses devoirs en rêvant le monde encore frais d'horizons multiples. Une seule constance à bord, tout autour: les merles qui étalent les distances de leurs chants à mesure que se rapprochent les petits matins...
Pendant deux ans, Nicolas Bralet a rejoint le laboratoire de recherche en art audio Locus Sonus avec lequel il a conçu un dispositif permettant d'expérimenter une écoute à distance de lieux situés en différents points du globe : les streams. Avec l'aide de complices un peu partout dans le monde, des microphones ont été reliés à des ordinateurs connectés à Internet et délivrent le flux audio en temps réel de ce qui les entoure. Une carte audio-géographique s'est ainsi constituée. Une écoute quotidienne de ces sons prélevés et archivés a amené Nicolas Bralet à créer ce qu'il appelle les "Stream-Fictions" : historiettes musicalement sonores.
http://faustroll.podemus.com/
http://nicolasbralet.free.fr/



 Carpophores - Esther Salmona
parties visibles du mycélium / journal irrégulier d'écoute de flux sonores en temps réel.

je continue à tenir un journal de stream sur le net, journal qui donne lieu parfois à des lectures publiques.
samedi 26 avril: lecture de carpophores
(http://lescahiersdebenjy.over-blog.com/ , 29 mai 2008)

27 mai 2008
02:12
percute deux voix en billes. alors relevé un signal au milieu. gousse dense moquette d'huile. la bouderie ne tient pas plus longtemps s'effrite cause fermeture et adhésion. l'idée qu'un moteur puisse drainer la route fait office de remplacement temporaire. il y a aussi un phénomène de chauffe pratiquement impossible à juguler sauf quand une sorte d'ivresse contourne. de retors à rotors. ce serait une part apparente de l'écoute.

http://carpophores.blogspot.com/
http://hyphes.blogspot.com/